1. Accueil
  2. > Article de Blog

Crèches d'entreprises : des avantages pour l'employeur et le salarié

Par la rédaction _ Mise à jour le mardi 09 avril 2019 à 11:41:50 (UTC)


Les établissements d'accueil du jeune enfant en pleine expansion

Le principe est simple : une société (ou un regroupement d'entreprise) crée une crèche afin de faciliter le mode de garde des enfants des employés.

La garde des jeunes enfants s'apparente souvent à un casse-tête car elle doit concilier l'éloignement avec le lieu de travail, des horaires pas toujours flexibles et des choix d'alimentation de l'enfant (notamment l'allaitement). De plus, pour l'employeur, les difficultés des salariés sur ce plan occasionnent près de 30 % de l'absentéisme. Crèche entreprise devient alors un moyen de choix pour concilier vie familiale et vie professionnelle.

Pour les parents salariés, disposer d'une crèche d'entreprise comporte de nombreux avantages. Le premier étant évidemment de ne pas s'arrêter de travailler en raison de la difficulté à faire garder son enfant. De plus il y a moins de soucis de place ou de délai d'attente car l'entreprise adapte les besoins en fonction de ceux de ses employés. Enfin les attentes particulières sont mieux satisfaites, notamment pour l'allaitement lorsque la crèche est proche du lieu de travail : des salles sont dédiées à ce mode d'alimentation. Au final, pour les employés parents, il y a une amélioration significative de la qualité de vie au travail : moins de stress et meilleur équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle.

Un fonctionnement en réseau

Dans certains cas, notamment avec des établissements géographiquement éloignés, il peut être intéressant pour les entreprises de développer des partenariats avec les crèches associatives ou municipales en réservant des places à l'année. Cette solution permet aux parents salariés de bénéficier d'avantages identiques.

Pour les entreprises, le dispositif n'est pas très couteux. En effet, des réductions fiscales incitatives permettent à celles-ci de minimiser leurs dépenses (notamment par le biais du crédit impôt famille, le CIF). On le voit, les avantages pour les salariés rejoignent donc bien ici ceux retirés par l'entreprise.